architecture-1048092_1920.jpg

Façade : Identité et challenges techniques

Le magazine Neomag est venu à la rencontre de notre responsable du département façades, Geoffroy Verhamme, pour son édition : " Façade : Identité et challenges techniques 

Malgré son caractère fragile, le verre doit remplir un rôle de protection très exigeant (contre les conditions météorologiques, la malveillance ou l'intrusion, le bruit,...) mais jouent également un rôle dans la sécurité des personnes pour empêcher la chute et/ou limiter le risque de propagation du feu en cas d’incendie. Geoffroy Verhamme (responsable du département Façades de SECO Luxembourg) nous détaille les modes d'ancrage des façades en verre permettant de répondre aux multiples critères de performance, de fiabilité et d'aspect.

 

En règle générale, le verre est fixé à une structure secondaire, elle le même ancrée dans la structure principale du bâtiment. Cette structure secondaire doit permettre de régler la position du vitrage en reprenant les tolérances d’exécution du gros-œuvre. Elle doit aussi absorber les déformations thermiques de la façade et les déformations du gros œuvre sans induire des efforts dans le vitrage.

 

Il existe plusieurs types de structure secondaire remplissant ces fonctions chacune d’entre-elle pouvant être déclinée en différents matériaux :

  • Le vitrage peut être tenu en feuillure dans un châssis de fenêtre ou de porte à l'aide de parcloses le plus souvent intérieures
  • Il peut être tenu dans un mur-rideau à l'aide de profil et serreurs continus extérieurs
  • Le vitrage peut être collé sur un cadre lui-même fixé sur une structure aluminium
  • Ou serré par des "clameaux" ponctuels insérés dans l'intercalaire du vitrage isolant directement sur la structure secondaire en aluminium
  • La feuille extérieure du verre et alors tenue par collage.
  • Un autre mode de fixation du vitrage peut être des fixations ponctuelles traversantes ou non.

 

https://en.calameo.com/read/005458769b07d5c3d76c4

Autres actualités